Centre de Recherche

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Lun 2 Oct 2017 - 20:02

Velhelm fronça les sourcils. Et les sillons se creusèrent de plus en plus au fur et à mesure que Charleen essayait de lui transcrire son expérience. Les résultats étaient... plus que perturbants, même pour le chercheur. D'ailleurs, il eut peur que son visage n'effraie sa « victime consentante ». Il secoua son visage, comme s'il chassait de petits insectes qui lui donnaient ces expressions bizarres.

« C'est... »

Il n'arrivait pas à trouver ces mots. C'était au-delà de ses espérances ce qui était en train de se produire.

« C'est prodigieux ! J'avais émis une théorie sur les capacités des Audinules, mais je n'avais encore jamais découvert quelqu'un qui pourrait me les confirmer. Moi-même j'ai essayé plusieurs fois l'Audinule, mais je n'ai jamais eu ces résultats que tu es en train de vivre. C'est... Oui, c'est ça : c'est prodigieux ! »

Velhelm se rapprocha du vide et observa l'eau qui remontait à l'envers. Il tournait la tête à gauche et à droite. Il essayait de comprendre. Il cherchait le déclencheur, l'élément qu'il lui faudrait reproduire pour arriver aux mêmes résultats. Puis il revint assez vite auprès de Charleen.

Spontanément, il lui prit les mains et s'exclama :

« Je suis sur que c'est du à ton pouvoir ! Ca ne peut être que ça. La magie qui circule en toi doit avoir un lien avec les capacités des Audinules. Je n'ai pas encore de théories à émettre, mais je sais qu'il y a un lien. Et je te promets de travailler là-dessus. »

Il relâcha ses mains, le moment fort de l'expérience passé. Tenir ses mains avait été comme passer un contrat. Mais d'une façon un peu plus intime, un peu plus spontané. Sans que cela n'aille dans les affaires romantiques. Simplement que Velhelm était excité par cette découverte. Également par cette créature spécifique qui pouvait être la cure contre son « passager noir ».


Dernière édition par Velhelm Peikko le Lun 9 Oct 2017 - 18:36, édité 1 fois
Général
Détails
HRP
 


Re: Centre de Recherche

Message par L'Omniscient le Lun 2 Oct 2017 - 20:02

Le membre 'Velhelm Peikko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé(s) cent faces' : 30
Général
Détails
HRP
Administrateur
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Lun 9 Oct 2017 - 19:05

Le chercheur se devait de saisir cette opportunité. Charleen était peut-être une sorte de catalyseur qui augmenterait l'efficacité de l'Audinule. Ou peut-être était-ce à quelque chose de vivant dans l'air ? Faisait-il plus chaud que d'habitude ? Est-ce qu'il y avait une plante nouvelle qui libérait des spores ? Velhelm tourna la tête à gauche et à droite mais ne vit rien de significatif.

« Bon. Je vais manger un Audinule. Il en restera encore un si tu veux prolonger l'expérience. Et j'espère sincèrement que tu surmonteras le goût de amer de l'insecte. »

Velhelm commençait à s'affairer pour préparer la caramélisation de l'Audinule. Il se releva et ajouta à l'intention de Charleen :

« Ah, et désolé pour le goût. J'ai pensé que tu goberais l'insecte d'un seul coup et que tu n'aurais pas à affronter l'amertume. Désolé. Vraiment. »

Une fois la cuisson terminée, Velhelm s'empressa de manger l'insecte. Il n'était pas là pour chercher des saveurs dans le repas ou pour nourrir son estomac. Il voulait le plus vite possible découvrir ce que Charleen découvrait encore.

A nouveau, Velhelm fronce les sourcils. A nouveau, c'est en observant Charleen ouvrir et fermer la bouche. Ses lèvres sont en train de formuler des sons, des syllabes. Le tout devrait être des phrases compréhensibles.

Mais il n'entend rien.

« Je ne t'entends plus ! Ni avec mes oreilles, ni dans ma tête ! »

Velhelm n'entendant plus sa voix, il parle très fort. Déjà que le volume était haut à cause de la chute d'eau magique, maintenant il crie sans s'en rendre compte.

Ses mains se portent à son estomac famélique. Les cris de la faim se sont apaisés. La conversion bruit en calories semble fonctionner. Le ratio est loin d'être idéal mais il produit des résultats. Ce qui est un fait encourageant mais absolument décevant à ce moment précis.

Velhelm répète une nouvelle fois à Charleen qu'il n'entend pas ce qu'elle lui dit. Puis, avec un espoir qu'il sait fou, il se rapproche de la chute d'eau magique et tend l'oreille vers elle. Mais il ne perçoit rien d'extraordinaire. Fronçant encore un peu plus les sourcils, il approche son oreille encore un peu plus.

N'entendant plus le bruit de ses pas. Son système nerveux étant saturé par l'excitation des résultats de Charleen...

Velhelm est sur le point de tomber dans le vide !
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach le Dim 5 Nov 2017 - 9:22

Ce que j’étais en train de vivre était à la fois magique et frustrant. Je ne pouvais me contenter d’entendre sans comprendre.
Velhelm émit l’hypothèse que ma réaction au pouvoir de l’Audinule avait un lien avec ma propre magie. Je ne voyais pas trop bien comment, mais s’il le disait, c’était que certains éléments le lui laissaient penser. C’était un chercheur, il voyait forcément des choses qui m’échappaient. Et puis, depuis le temps que je cherchais un signe de ma magie, cela me rassurait de l’effleurer. J’avais envie d’y croire et de me dire que j’avais réellement un pouvoir, comme tous les autres citoyens de cette cité.
J’essayai de comprendre comment ma magie pouvait être responsable de cette grande réussite. Durant ses expériences précédentes, Velhelm n’était jamais arrivé à un tel résultat. Cela me rendit fière, bien que je n’y sois finalement pas pour grand-chose. C’était toujours agréable de savoir qu’on avait quelque chose de spécial.

Je continuais à décrire tout ce que je percevais à Velhelm, tandis qu’il se préparait un Audinule. J’espérais qu’il pourrait tout entendre de ses propres oreilles rapidement car j’avais conscience de passer à côté de plein de choses.
Avant de déguster sa préparation, il s’excusa pour le gout infect. Je haussai les épaules, indifférente. Avec l’expérience que je venais de vivre, le mauvais gout n’était qu’un détail. Passer quelques minutes désagréables pour … Tout ça !... Ça en valait le coup.
Malheureusement, le résultat ne fut pas aussi époustouflant chez lui qu’il l’avait été chez moi. L’Audinule l’avait manifestement rendu sourd.
J’essayai tout de même de lui parler, en me disant que les effets finiraient peut-être par venir, mais cela ne sembla pas être le cas. J’étais un peu désolée pour lui et vraiment troublée que les pouvoirs ne se manifestent pas chez lui de la même façon que chez moi.

J’observais le chercheur, sans trop savoir quoi faire pour l’aider. Il s’approchait de plus en plus de la chute d’eau, tendant l’oreille pour essayer de percevoir un son. Au début, je le laissai faire, mais à un moment, un malaise m’envahit. Il s’approchait drôlement prêt, non ? Je lui criai qu’il fallait qu’il s’arrête, mais il était toujours sourd. Dans un accès de panique, je saisis son tee-shirt et le tirai de toutes mes forces loin du précipice. J’en aurais presque craqué son vêtement.
Me doutant qu’il n’entendait toujours rien, je lui fis des signes pour essayer de lui faire comprendre le risque qu’il avait pris. Je devais avoir l’air d’une hystérique. Il fallait dire qu’il m’avait fait drôlement peur. Pour supprimer tout risque de chute, je m’assis par terre et tirai sur son bras pour qu’il fasse de même.
Mon cœur reprenait doucement un rythme normal. Je me rendis alors compte que j’arrivais parfaitement à l’entendre. Je restai ainsi quelques minutes à l’écouter.

Intéressée par cette nouvelle découverte, j’attrapai nos deux carnets de notes pour que l’on puisse consigner nos observations. Velhelm ne pouvant pas m’entendre, il fallait que je garde une trace de ce que j’observais.
Je n’arrivais pas à noter tous les détails, soit parce que certains éléments passaient trop vite, soit parce que je ne trouvais pas comment les décrire. Je fus parfois amenée à faire de petits schémas, mais je trouvais que j’avais un coup de crayon abominable. J’étais douée en musique, moi, pas en arts plastiques.

La magie finit par s’estomper. J’étais incapable de dire si cette impression que l’expérience avait été courte était réelle ou si c’était simplement que je n’avais pas vu le temps filer, trop absorbée par ce que la magie me faisait découvrir.
Je notai sur ma feuille « C’est fini », et montrai le papier à Velhelm. J’espérais qu’il ne resterait pas enfermé dans sa surdité trop longtemps.
J’observai les soleils déclinants, heureuse de cette journée. Je réalisais la chance que j’avais de l’avoir rencontré. Je lui étais utile autant qu’il me l’était. Je reprenais vie, j’arrivais à penser à autre chose qu’à ce que j’avais perdu. Un sourire mélancolique se dessina sur mes lèvres.
Après quelques minutes à profiter de cette sérénité nouvelle, je notai sur mon cahier : « On rentre ? » et le montrai à Velhelm.
Il devait commencer à être tard et je ne voulais pas me retrouver coincé dans un bâtiment qui n’était pas le mien à cause du couvre feu.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Dim 12 Nov 2017 - 18:00

Quand Charleen avait inscrit « On rentre ? » sur son carnet, Velhelm avait hoché la tête. Autant rentrer en attendant que les effets de la magie de l'Audinule disparaissent.

Sur le chemin du retour, ne pouvant converser avec Charleen, le chercheur resta enfermé dans sa tête avec ses nouvelles questions. Il prévoyait également la journée de demain et imaginait de nouvelles possibilités.

Les deux compagnons rentraient tard. Il n'y avait pas beaucoup de monde au dehors et ce n'est qu'en arrivant devant la Recherche que Velhelm se rendit compte qu'il avait retrouvé l'ouïe. Il s'arrêta et commença à libérer toutes ses pensées et interrogations sur Charleen.

« Je pense qu'on va changer notre façon de procéder. Après l’expérience exceptionnelle que tu as vécu, ce serait trop bête de passer simplement à une autre viande pour t'acclimater avec le large éventail de compétences que je peux transmettre. »

Un collègue sortit de la Défense. Les deux chercheurs se saluèrent et Velhelm revint sur Charleen.

« Je suis persuadé que l'Audinule pourrait être déterminant quant à savoir quelle magie est la tienne. Je pense qu'il nous faut continuer sur cette voie-là et c'est pourquoi je te propose d'échanger nos rôles pendant une journée. Demain, c'est moi qui te rejoint à l'hôpital. Nous pourrions consulter les différents médecins et leur demander quel pourrait être le lien entre la magie de l'Audinule et ta magie dormante. »

Soudain, la chute revint en gros plan. Et Velhelm se souvint qu'il avait bien failli en cette journée.

« Oh ! Et je tiens de nouveau à te remercier pour m'avoir évité de tomber tout à l'heure. Je crois que sans toi, la Cité compterait un chercheur de moins. Enfin, tout ça pour te dire, merci Charleen. Vraiment, merci. »

Dans de telles situations, il semblait que la valeur des mots n'étaient pas suffisantes pour exprimer ce qu'on ressentait. Alors on se répétait. Comme si cela suffisait à donner plus de puissance à ce seul petit mot : « Merci ».

« Pour en revenir à la journée de demain. Si tu penses que les médecins ne peuvent pas nous aider ou si tu préfères aller ailleurs que de faire des heures supplémentaires à l'hôpital, on pourrait chercher des personnes qui pourraient nous en apprendre plus sur la chute d'eau. Peut-être que ça te permettrait de comprendre plus de choses la prochaine fois que nous réitérons l'expérience. »

Velhelm feuilleta rapidement les pages de son carnet, pour voir s'il n'avait rien oublié. Non, il pensait avoir dit l'essentiel à Charleen. Alors il baissa les yeux, la regarda dans les yeux et, avec un sourire épuisé lui dit :

« C'est à toi de choisir ton programme. Alors, qu'est-ce que tu préfères faire ? »
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach le Dim 17 Déc 2017 - 19:33

Le retour se passa silencieusement. Les soleils commençaient sérieusement à décliner et les rues s’étaient vidées. Le calme qui régnait me mit mal à l’aise. Ce sentiment fut amplifié par le fait de ne pas pouvoir parler pour me rassurer.
Je me fis la réflexion que la plupart des survivants devaient déjà être en sécurité dans leur logement. Je serais bien rentrée, moi aussi, pour aller me mettre à l’abri au fond de mon lit. Mais je préférais ne pas laisser un Velhelm sourd déambuler seul dans les rues. Qui savait ce qui pourrait lui arriver ?

De retour au centre de recherche, la surdité du chercheur sembla s’être dissipée. Il reprit directement le fil des expériences, estimant qu’un changement d’organisation était nécessaire. Avant de poursuivre il désirait se pencher sur mes pouvoirs. Il lui semblait évident qu’ils avaient un lien avec l’Audinule et qu’il fallait trouver pourquoi. Voilà que de cobaye, j’allais passer à sujet d’études. Je ne savais pas si cela m’angoissait ou si j’étais enthousiaste à l’idée de découvrir quelle était ma magie. Je supposais qu’elle ne pouvait pas être totalement nulle, compte tenu de l’effet que l’Audinule avait eu sur moi.

Velhelm me remercia de l’avoir sauvé d’une mort brutale. Je balbutiai quelques mots, c’était bien la moindre des choses.
Je me demandai ce que l’eau m’aurait dit, s’il était allé la rejoindre plusieurs mètres plus bas. Cette idée me glaça. Non seulement j’aurais été témoin d’un décès, mais en plus je l’aurais entendue avec une précision indécente. Je repoussai cette idée avec vigueur, préférant rester ignorante sur ce que l’eau avait à nous apprendre de la mort.

Au final, Velhelm me proposa deux options pour le lendemain : faire des recherches sur la chute d’eau ou aller consulter divers experts de l’hôpital. J’hésitais un moment. Je n’étais pas persuadée qu’il soit très efficace d’arpenter les rues pour trouver des informations sur la chute d’eau. Ne risquait-on pas de tomber sur les personnes qui ne s’étaient jamais intéressé à l’eau de la cité ? Je supposais que s’il existait des informations à ce sujet, elles devaient se trouver sur le réseau intracom. Il y avait plein de trucs là-dessus.
- On peut peut-être essayer l’hôpital ?

Le lendemain, après ma journée de travail, j’attendis Velhelm devant le centre médical. J’étais en proie à une petite appréhension.
Lorsque le chercheur arriva, j’entrai directement dans le vif du sujet en lui faisant part des quelques informations que j’avais récoltés durant la journée.
- Je me suis un peu renseignée pour savoir où aller pour mes pouvoirs. Sajni m’a dit de consulter au centre de soutien aux citoyens.

Nous nous y rendîmes donc. Je n’étais jamais allée dans cette partie de l’hôpital, je m’occupais seulement du ménage de la partie réveille. Alors j’étais un peu perdu. Nous croisâmes un homme en blouse plus vraiment blanche et lui demandâmes notre chemin. Après une courte explication sur le problème qui nous amenait ici, il nous conduisit jusqu’au bureau d’un certain Koumba et nous demanda de patienter jusqu’à la fin de son rendez-vous.
Je n’aimais pas trop les docteurs, ce genre de rendez-vous n’était jamais de bonne augure. Je m’agitais un peu, sur ma chaise, redoutant ce qui allait ressortir de cet examen.

Finalement, un homme à la peau d’ébène sortir du bureau accompagné d’une jeune adolescente. Je regardai la jeune fille s’éloigner en me demandant quel pouvait-être son problème.
- Bonjour, que puis-je faire pour vous ? Questionna le médecin.
- Je ... Bonjour. J'aimerais consulter parce que mes pouvoirs n'apparaissent pas, répondis-je un peu penaude.
- Vous êtes au bon endroit. Dr Koumba, je sens les flux magiques. Vous venez pour la même chose ? Demanda-t-il à Velhelm.
- Oh non, répondis-je précipitamment à la place de l'intéressé. Il m'accompagne.
- Très bien. Entrez, je vous prie.

S'ensuivirent de nouvelles explications sur mes pouvoirs inexistants et la formidable réussite de l'expérience sur l'audinule.
- Mmmh, je vois. Asseyez-vous là que je vous examine. Mr Peikko, écartez-vous le plus possible que votre magie n'interfère pas.
Comme je m’y attendais, le docteur m’observa sous toutes les coutures. Il déplaçait ses mains, à quelques centimètres de mon corps, sans jamais me toucher. Autour de la tête, de ma poitrine, de mes jambes ... Me demanda de tendre les bras, observa mes mains ...
- Je ne sens rien d'anormal, votre flux magique n'est pas atrophié, il semble circuler correctement. Concernant l'Audinule il faudrait m'en apporter un spécimen pour que je puisse dire si votre flux magique est modifié par sa présence.

Monsieur Koumba se rassit derrière son bureau.
- Pour moi, l’absence de vos pouvoirs est peut-être due au fait que vous n’avez jamais été en contact avec ce qui les déclenche. Ou pas assez longtemps. Les pouvoirs les plus simples à identifier sont les pouvoirs élémentaires. Quelqu’un qui a un pouvoir en rapport avec l’eau verra son flux magique modifié en présence de cet élément. Je pourrais commencer par tester sur vous un panel d’éléments.
J’acquiesçai simplement et il poursuivit :
- Pour cette séance je vais vous poser des questions pour savoir avec quels éléments vous avez déjà été en contact puis nous prendre rendez-vous pour les tests.

Je répondis à toutes les questions avec le plus de sérieux et de précision possible. Il ne se contenta pas simplement de me demander si j’avais déjà été en contact avec du feu ou du métal, mais me questionna sur mes habitudes quotidiennes. En quoi était mon communicateur ? Est-ce que je le gardais tout le temps sur moi ? Est-ce que je cuisinais ? Quelles étaient mes activités à l’hôpital ?...
Cette étape me parut longue et je fus soulagée lorsque, enfin, je passai le pas de la porte. Je lançai un coup d’œil interrogateur à Velhelm pour savoir ce qu’il pensait de tout ça. Au moins nous avions une piste.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Jeu 28 Déc 2017 - 8:51

Du temps s'était écoulé et Velhelm n'avait trouvé aucune nouvelle idée. Il était déçu de répondre simplement ceci à son Assistante.

« J'ai eu un mauvais pressentiment en rentrant dans la salle. »

Un docteur qui avait le don de déceler les flux magiques. Ce n'était pas une bonne nouvelle pour le noir secret du cuisiner. C'était pour cette raison qu'il avait très bien accueilli le fait de devoir mettre le plus de distances avec le médecin et son patient pour ne pas gêner l'auscultation.

« Mais je te rassure, une fois que je l'ai vu travaillé et entendu la somme des questions qu'il posait, toutes mes craintes se sont envolées. »

Après tout, il fallait avoir l'esprit scientifique pour avoir autant de questions en réserve. Il ne le savait que trop bien depuis qu'il avait pris ce nouveau poste dans ce nouveau monde à la Recherche.

Velhelm et Charleen marchaient dans un couloir de l'hôpital, se dirigeant vers la sortie. Il passa devant plusieurs chambres et lança une hypothèse.

« Le docteur Koumba a dit qu'il te mettrait en relation avec toutes sortes d'éléments pour faire naître ton pouvoir en grand jour. Mais peut-être que toi aussi tu devrais te mettre en relation avec les autres ? »

Son idée était brute et il avait conscience qu'elle n'était pas claire. Il prit alors un peu de temps pour y réfléchir. Pour essayer de déterminer d'où lui venait cette idée que son subconscient lui avait soufflé.

« Je suis d'accord avec ton docteur sur le fait de trouver le déclencheur. Je n'ai jamais douté de ton flux magique vu les résultats de nos petites expériences. Mais, et je ne sais pas pourquoi, je suis convaincu que ton pouvoir n'est pas élémentaire. Tu ne lanceras pas des flammes ou quelque chose dans le genre visuel. A mon avis, ton pouvoir est invisible. Peut-être quelque chose comme les flux magnétiques ou peut-être encore un lien avec le réseau magique caché à nos cinq sens telle la vue. »

Qu'il ait été clair ou non, ce n'était qu'une hypothèse supplémentaire. Charleen n'avait toujours reçu aucune réponse. Alors Velhelm ajouta finalement :

« Demain, si tu le souhaites, je retournerais voir le docteur Koumba et lui exposerais tes résultats suite à nos expériences. Peut-être que lui, avec sa nouvelle perspective, découvrira des réponses quant à ta magie. Sinon, j'attendrais la fin de ta journée et nous irons tous les deux. »

En parlant de flux cachés et de choses invisibles sous la surface de la terre, le Chercheur repensa à une créature dont on lui avait fait une description récemment. Une espèce de rapace qui évoluait sous la forme d'une ombre. Une sorte d'oiseau qui volait dans le sol.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach le Sam 6 Jan 2018 - 20:18

L’heure était au débriefing. Mes sourcils se relevèrent lorsque Velhelm me conseilla de me mettre en relation avec les autres. Avec les autres quoi ? Les autres éléments ? … Il poursuivit en approuvant la méthode du médecin. Leur seul point de discorde était la nature de mes pouvoirs car le chercher estimait qu’ils n’étaient sans doute pas élémentaires. Il émit quelques hypothèses sur ce qu’ils pourraient être et je me demandais comment il pouvait pressentir cela. Moi, je me pressentais rien alors que c’était quand même en moi que les choses étaient censées se manifester. C’était en moi que la magie devait bouillonner, circuler et s’exprimer.

Velhelm était déjà décidé à retourner voir le médecin pour mieux lui parler des expériences.
- J’aimerais bien venir, si ça ne te dérange pas, répondis-je. Je t’enverrai un message pour te prévenir quand j’aurai fini ma journée. On peut aussi se retrouver pendant ma pause repas, si ça t’arrange plus.
L’idée que l’on parle de moi en mon absence me gênait un peu. Et puis, malgré la grande curiosité de Velhelm, c’était quand même moi que ce sujet intéressait et concernait le plus.

Les rouages de mon cerveau étaient toujours en train de tourner à plein régime pour analyser ce que m’avait dit le chercheur. Me mettre en relation avec les autres … Tout cela me semblait bien mystérieux. A la réflexion, il y avait des pouvoirs qui me semblaient impossibles à découvrir, à commencer par celui de Velhelm.
- Je me demande … Comment tu as découvert ton pouvoir toi ? Je veux dire, je n’avais jamais vu de viande dans la ville avant que tu m’en fasses gouter, ça doit être très rare.
Peut-être qu’en m’inspirant que l’expérience des autres j’arriverais à trouver comment déclencher mes pouvoirs.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Mer 10 Jan 2018 - 20:21

La soirée semblait promise à la conversation. Alors autant s'installer à la cafétéria, assis avec un breuvage qui ressemblait au café terrestre. Il ne restait plus qu'au cuisiner à procéder à une petite séance d'archéologie mnémonique.

« J'étais complètement déboussolé quand je suis arrivé. Moi qui habitait dans les grands espaces finlandais et partait régulièrement en randonnée en solo, se retrouver à l'intérieur de la cité sans possibilité de sortir dans la nature mortelle... C'était- Je tournais en rond. J'arpentais chaque rue et chaque ruelle. J'occupais mon corps mais mon esprit, lui, il tournait à plein régime. »

Le doigt de Velhelm était monté au niveau de sa tempe et se mit à faire de petits mouvements de rotation pour souligner son explication. Il observa ensuite son breuvage noir et cette couleur lui rappela les terribles conséquences qui avaient suivis la découverte de sa magie.

Mais ça, c'était son secret qu'il ne pouvait même pas dévoiler à son Assistante avec un grand « A ».

« Un jour, il y a eu une brèche dans les défenses de la cité. Des créatures ont pénétrés. C'étaient des Pamuliens, je m'en souviens très bien. J'étais donc caché derrière l'angle d'un mur, observant les membres de la Défense qui laissaient derrière eux le cadavre de la créature pour aller poursuivre l'autre. »

Dans un couloir au lointain, quelqu'un cria qu'un homme souffrait des blessures... d'un Pamulien.

« Je suis resté paralysé devant cette créature qui gisait en plein milieu de la rue. Il n'y avait personne. En tout cas, s'il y en avait, ils étaient tous cachés. Alors je me suis rué sur la créature. J'ai fourré ma main dans le trou qu'avait provoqué l'arme mortelle. »

Mimant inconsciemment la scène de son souvenir, Velhelm fit mine de se saisir d'une cote et de tirer dessus. Ses yeux regardèrent ses mains les revoyaient ensanglantés comme dans son passé.

« Après, le reste n'est pas épique. Je suis rentré chez moi. J'ai fait cuire la viande et je me suis retrouvé avec un double. La surprise passée, je me suis sentie comme revivre. »

Un sourire éclaira le visage émacié du chercheur anémique.

« J'avais l'impression de pouvoir me lancer dans un ultra trail. La magie coulait dans mon corps. Le Pamulien me prêtait sa force. C'était grisant ! »

Puis le passé s'étiola pour laisser le voile de la réalité le recouvrir. Velhelm se rappela alors en un instant toutes les tragédies entre son passé et son présent. Puis il s'excusa auprès de Charleen.

« Désolé. Je sais que mon histoire ne peut pas t'aider. »

Pour remonter le moral de Charleen et pour se donner une fausse excuse, Velhelm ajouta :

« Surtout que la magie n'est pas merveilleuse comme dans les films Disney. Il y a un prix à payer. »

Les doigts longilignes passèrent sur l'os de sa pommette et de ses joues si maigres...
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach le Dim 21 Jan 2018 - 14:09

Velhelm me conta ses premiers pas dans la cité. Pour lui non plus, cela n’avait pas été évident et, d’une certaine façon, j’en fus rassurée. Je n’étais pas la seule.
J’étais à la fois perplexe et impressionnée par cet instinct qui avait poussé le chercheur à manger le pamulien mort. Je savais que je n’aurais pas du tout réagi comme cela, que j’aurais cherché à fuir, dégoutée par le monstre qui aurait pu me tuer d’un simple coup de patte. Peut-être que c’était ça mon problème, je n’avais pas les bonnes réactions. J’étais tellement terrorisée par cet univers qui m’inspirait seulement crainte et répugnance que je ne pouvais pas entrer en résonance avec lui. Nous n’étions pas sur la même longueur d’onde, voilà pourquoi le déclique ne se faisait pas. Il fallait peut-être attendre que je m’y habitue et que j’apprenne à l’aimer, pour pouvoir user de ma magie. Mais y arriverais-je un jour ?

Velhelm avait ressenti un grand bonheur et une exaltation, lors de la manifestation de ses pouvoirs. Peut-être aussi une forme d’apaisement ? J’avais l’impression qu’il ne s’était senti pleinement entier qu’à partir de ce moment-là. C’était peut-être ce qui me manquait, à moi aussi. Ce pour quoi j’étais aussi triste et désespérée. Je n’étais pas entière. Sauf que lorsque je pensais à ça, à ce vide que je ressentais, c’était mes proches qui m’apparaissaient. J’étais vide d’eux.

Je repoussai cette tristesse qui menaçait de m’envahir à nouveau pour me concentrer sur ce que me disait le chercheur. Il pensait que son expérience ne pouvait pas m’aider et s’en excusa. Je lui répondis par un sourire blafard. Il me mit également en garde contre les revers de la magie, citant en contre-exemple les Disney où tout était toujours beau et positif. Je me sentis particulièrement concernée par la référence, étant une grande fan de ces dessins animés. Mais je n’étais pas du tout d’accord avec son analyse, il y avait de nombreux films où la magie y était néfaste. A commencer par Blanche Neige ou Rebelle. Les héroïnes étaient confrontées à une mauvaise magie, source de leurs problèmes. Je ne me lançai cependant pas dans le débat, considérant qu’il n’avait aucune importance.

Je restai un moment pensive, cherchant à identifier ce qu’était ce prix dont parlait le chercheur. Je savais que certains pouvoirs étaient dangereux et que les personnes inexpérimentées pouvaient se blesser ou blesser autrui par inadvertance. Je savais aussi que l’utilisation de magie avait un coup pour le corps. Un peu comme lorsqu’on court un marathon. J’avais été très fatiguée par ma première expérience avec le Pamulien. Moins avec l’Audinule, pourtant l’expérience avait été beaucoup plus intense. Bizarre.
- Tu veux dire … Parce que c’est dangereux quand on ne maitrise pas ses pouvoirs ou quand on ne connait pas ses limites ? Il n’y a pas des gens pour nous aider à les maitriser ?
Je me rassurai en me disant que si mes pouvoirs avaient été dangereux, ils se seraient sans doute manifestés depuis bien longtemps. Comme chez tous les nouveaux arrivants que j’avais accueillis durant mes quelques jours au centre du réveil.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Mar 23 Jan 2018 - 19:44

Parfois, il semblait qu'il y avait des entités supérieures qui jouaient avec nos vies. Des sortes de « dieux ». En cette situation, Velhelm avait l'impression qu'on le poussait à révéler son secret. Mais ce n'était pas possible. Même si Charleen était une personne en qui il avait énormément confiance, il ne pouvait pas même se livrer à elle.

Le dos de Velhelm vint en contact avec le siège. Il se laissa ensuite un peu glisser tandis que ses yeux se perdaient dans le plafond. Se perdaient dans ses souvenirs...

C'est d'une voix un peu lointaine qu'il parla de ses premières expériences magiques. Un temps qui l'avait profondément marqué. Il avait été à bord d'une des plus merveilleuses attractions de la vie dans laquelle il avait été bringuebalé dans un ascenseur émotionnel.

« Jamais de ma vie je ne m'étais senti aussi vivant. Aussi puissant. J'avais l'impression d'avoir débloqué le reste des possibilités de mon cerveau. Ce fameux dix pour cent dont on avait tant entendu la légende. C'était comme si je m'étais enfin réveillé et que j'agissais pour la première fois. C'était- C'était indescriptible comme sensation. »

Velhelm avait été lui mais bien plus. Il avait été un Dieu au potentiel si développé qu'il l'avait comparé à cartographier les limites du cosmos : une tâche impossible à un point tel qu'on ne savait même pas si le cosmos était limité, en expansion ou illimité.

« J'ai eu l'impression de me découvrir. J'ai eu l'impression d'être un nouveau dieu sur un nouveau monde. J'ai été tour à tour Pamulien, Audinules, Hexargus, Oursaï ou encore Rapex. Toutes ces nouvelles sensations étaient grisantes. Et, alors que certains se plaignaient qu'il existait déjà bien trop de ces mortelles créatures : je demandais à en découvrir toujours plus. »

Puis la main aux doigts longilignes glissa sur les arêtes sèches de son visage émacié. Sa main fut alors prise de tremblements qu'il ne parvint ni à contrôler, ni à cacher.

« Mais c'était trop beau. C'était trop de puissance et mon esprit a lâché prise. J'ai... »

Il posa alors sa main tremblante sur la table et la couvrit de l'autre pour tenter de la maîtriser.

« Disons pour simplifier que c'est depuis ce jour que j'ai pris cette apparence de squelette anémié. »

Alors le chercheur posa fatalement cette question :

« Au final, est-ce un don ou une malédiction cette magie ?... Je ne sais pas. Vraiment pas... »
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach le Dim 4 Mar 2018 - 10:41

La magie avait eu sur Velhelm un impacte très fort. Il avait du se sentir super héro, tout à coup. Un peu comme Jack, lorsqu’il s‘était mis à jouer au père Noel, grisé par un nouvel horizon. A l’entendre, j’avais l’impression que ses pouvoirs lui avaient fait l’effet d’une drogue. Une fois qu’il les avait découverts, il s’était empêtré dans un cercle vicieux où il en voulait toujours plus. Et voilà qu’il avait fini anorexique, sans doute par peur de sombrer à nouveau.
Face à ces révélations, je restais sans voix. Jusqu’à présent, j’avais eu l’impression que la magie était quelque chose de cool et bien pratique pour survivre dans cet univers dangereux. Je me rendais compte qu’elle avait aussi ses revers. Etait-ce le cas pour tout le monde où cela dépendait-il des gens ? Ou de la nature des pouvoirs ?

Velhelm avait l’air totalement perdu, face aux fantômes de ses démons.
- Au final, est-ce un don ou une malédiction cette magie ?, demanda le chercheur ... Je ne sais pas. Vraiment pas ...
Je pinçais les lèvres, mes sourcils froncés, sincèrement attristée par sa situation.
- Je suppose que c’est comme tout, l’excès ce n’est jamais bon.
Quelques mots de sagesse qui ne me ressemblaient pas. Je les avais tellement entendus que j’étais capable de les répéter, avec un certain charisme qui plus est. Du moins, il me semblait. Je m’étais trouvé convaincante, c’était déjà ça.

La vérité, c’est que je ne me considérais pas comme quelqu’un de raisonnable. Lorsque j’avais envie de quelque chose, je ne me demandais pas si oui, ou non, c’était bien raisonnable éthique ni même convenable. Je fonçais. Il me semblait que de ce point de vue j’étais plutôt chanceuse car cette façon de ne pas me brimer ne m’avait jamais conduit à des drames. Je n’avais pas été des plus assidu à l’école, faute d’intérêt et j’avais sans doute un penchant un peu trop prononcé pour la fête et la bonne bouffe, mais je ne voyais vraiment pas le problème. La seule chose qui importait, au final, c’était d’être heureux, et je l’étais. Avant mon transfert, tout du moins. Une punition pour mon manque de sérieux ? Bouaf, pourquoi donc faire intervenir un jugement divin dans le triste destin qu’était le mien ? Ça ne rendait pas les choses plus faciles, au contraire.

J’adressais un sourire compatissant au chercheur.
- ça ressemble un peu à une addiction ça, non ? J’ai des amis qui ont arrêté de fumer après être allé voir un hypnotiseur. Peut-être qu’il existe quelque chose de semblable ici.
Ça n’avait pas marché sur tout le monde mais certains en étaient revenus absolument enchantés. De mon côté, j’étais plutôt sceptique. Mais maintenant que j’avais découvert la magie dans ce monde, je me disais que c’était peut-être une forme de magie sur terre.
- On se voit demain après le travail ?, conclus-je.
J’étais vannée par cette longue journée et je n’avais à présent plus qu’une envie : retrouver mon lit qui me paraissait présentement bien plus confortable qu’il ne l’était en vérité.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Dim 18 Mar 2018 - 14:44

Nouvelle journée.

Velhelm attendait dans son bureau la venue de Charleen. Il passait en revue ses différentes notes, se demandant une nouvelle fois pourquoi l'Audinule avait eu de telles résultats sur son Assistante. Il griffonnait quelques idées qui lui passait par la tête, espérant que son inconscient avait des réponses qui lui échappait.

(porte qui s'ouvre violemment!)

« Velhelm ! Il faut que tu viennes voir ça absolument ! MAINTENANT ! »

Devant le ton pressant de son collègue de la Recherche, Velhelm ne réfléchit pas plus longtemps. Il ne prit pas le temps de fermer son livre de notes, ni de fermer la porte. Il partit à la poursuite de cette si urgente nouvelle.

Sur le chemin, il croisa Charleen qui venait à sa rencontre. Agissant par impulsion et urgence, il lui prit la main et la força à les suivre à toute vitesse. N'étant pas un sportif et ne sachant quoi lui dire, il garda le silence.

Le point d'arrivée était au sommet de la muraille qui ceignait la Cité. Sa protection minérale. Ni Velhelm, ni son collègue de la Recherche n'était en état de parler. Mais Charleen pouvait ressentir dans l'air que quelque chose d'important était en train de se dérouler sous ces yeux. Preuve en était des deux membres de la Défense qui pointait quelque chose de mouvant. L'un possédait une arbalète et l'autre avait des arcs électriques qui dansait dans son poing fermé.

(souffle !) « Qu'est-ce qu'il- » (souffle, souffle!) « Qu'est-ce qu'il se passe ici ? » (souffle!)

Un doigt pointé vers le sol suffit.

Une ombre semblable à monstrueux rapace volait sur la surface du sol.

« Inutile de regarder sans le ciel, Charleen. Cette créature qu'on a surnommée Ahne-Varjo vole dans le sol. »

La tension entre les deux membres de la Défense et le fameux Ahne-Varjo était grande. Du côté de la cité, c'était l'incompréhension. Cette créature, son comportement et ses agissements n'avaient pas encore été étudié par la Recherche. Du côté de la nature sauvage, l'Ahne-Varjo tentait de compléter sa mission mais était sans cesse repoussée.

« On pense que c'est la technologie contenue dans la Cité qui la repousse. Mais on est sur de rien. »

Velhelm avait retrouvé son souffle. Son visage avait complètement changé. C'était une concentration intense qui la chargeait. Ses yeux ne quittaient pas l'ombre volante. Pourtant, un petit sourire plein d'excitation remontait sur la partie droite de son visage.

« Observe la créature, Charleen. Note tout ce qui te paraît important. Ce sera notre travail du jour. »
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Général
Détails
HRP
 


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum